LE BIO...
DU MOULIN A LA BOUTEILLE

Procédé de production

La distillerie A 1710 a mis en place un procédé de production qui allie les méthodes d’antan avec les plus récentes.

La proximité des installations sur le site permet de réduire le temps entre chaque étape de la fabrication du rhum. C’est ainsi que le broyage se fait immédiatement après la coupe à la main de la canne fraîche. On obtient un jus propre, ultra frais qui donne envie de le boire à la sortie du moulin.

Puis dans les quelques heures qui suivent ce jus est déjà mis en fermentation dans des cuves inox réfrigérées pour maintenir une température voisine dès 24°C.
A cette température, la fermentation lente, de 3 à 5 jours, va faire apparaître dans l’alcool éthylique toute une population de marqueurs non-alcools aux arômes les plus subtils et enchanteurs.
Grâce aux levures qui auront consommé la presque totalité des sucres présents dans la canne, il est obtenu un vin à la fin de la fermentation.
Le vin de cannes contient entre 5 et 7% d’alcool pur qui sera distillé dans un alambic comme au temps des premières fabrications de rhums des Antilles au 17ème siècle.

Pourquoi le cuivre ?

Dans la continuité de la distillation, les volatils aromatiques vont se dissoudre dans les vapeurs alcooliques lors de leur passage dans une petite colonne de concentration avant d’arriver dans un condenseur qui ramènera le tout à l’état liquide.
Le rhum à l’état gazeux comme à l’état liquide sera en contact avec les appareils en cuivre. Le cuivre est très important. C’est le métal par excellence qui permet l’assemblage et la fusion de composants aromatiques présents dans l’alcool éthylique et un amplificateur d’esters nobles que connaissent tous les producteurs d’eau de vie de qualité.

Réduction alcoolique, étapes délicate

Le rhum coule à haut degré voisin de 68 % de volume d’alcool.
La phase finale la plus « traumatisante » pour tous les spiritueux est la réduction à son degré d’alcool de commercialisation. La réduction par petites étapes évitera le stress et permettra une meilleure dissolution de l’eau dans le milieu alcoolique.
Ce produit fini sera mis au repos pendant 3 à 4 mois avant sa mise en bouteilles.

La mise en bouteille

Toute l’équipe de REX participe à la mise en bouteilles complète jusqu’au conditionnement final avant la commercialisation et la préparation à une expédition.
Les saveurs de la canne à sucre issue de l’Agriculture Biologique en sont plus fondues et respectées. Le fruit du Bio est ainsi préservé dans son intégralité.

Perle Rare B69-566

Perle Rare R579

Une expérience gustative

Toujours en quête d’innovation, soucieuse de son environnement et désireuse d’apporter une nouvelle expérience gustative aux amoureux des produits de terroir, la Distillerie A 1710 présente deux nouvelles cuvées de son rhum blanc « La Perle Rare ».

Toutes deux sont issues de notre parcelle de cannes bio (certifiée ECOCERT) située à l’Habitation du Simon, au coeur de l’exploitation et à proximité immédiate de la rhumerie.

Rhum Journal Award

RUM JOURNAL 2017

Le Rhum A1710 La Perle Rare B69-566 c’est vu décerné le prix « Best New Rhum Agricole of The Year 2017 » par Rum Journal.

 

Rhum Fest Paris 2018

RUM FEST PARIS 2018

Le Rhum A1710 La Perle Rare B69-566 s’est vu décerné le prix de « L’innovation » lors du Rhum Fest Paris 2018

Pin It on Pinterest