Nouvelle production de la filière rhum, la marque A 1710 a présenté vendredi soir dans le cadre de l’habitation le Simon son rhum blanc La perle. L’occasion pour les invités de goûter ce rhum à la sortie de l’alambic.

La phase de réduction du rhum a ainsi été offerte aux invités. Dégustation à laquelle les invités ont répondu favorablement.

Mise en route en août de l’année dernière, la distillerie A 1710, installé à l’habitation du Simon a organisé vendredi soir, la présentation de son rhum blanc La Perle. Un rhum qui distillé par un assemblage alambic et colonne, se veut rhum paysan, et suffisamment typée pour se distinguer des autres rhums de la Martinique. Un produit qui n’ayant pas le label AOC Rhum Martinique, parce qu’issue d’un mode de fabrication historique (alambic), mais adapté à quelques innovations (assemblage alambic et colonne), lui confère une typicité reconnaissable entre tous.

Yves Assier de Pompignan, initiateur du projet, n’a pas caché sa joie de voir comment les invités de cette soirée de lancement appréciaient d’être au coeur de la distillerie et d’assister au coulage du rhum qu’ils ont pu goûter par la suite. « Nous avons délibérément choisi d’être sur une petite production, avec pas plus de 100 litres de rhum par jour. Ce qui m’importe, c’est que les Martiniquais s’approprient ce rhum. Nous visons au moins cinq points de vente sur place qui s’ajoutent à ceux qui nous distribuent sur Paris. C’est un pari industriel, la première distillerie à la Martinique depuis près de 90 ans, et un pari commercial. » explique-t-il. Vendredi soir, ses invités ont apprécié être au coeur d’une première. Une première pour ce rhum se voulant paysan, mais une première surtout pour le monde rhumier.

Initiateur du projet, Yves Assier de Pompignan nous présente ici Nuée Ardente, un des 3 rhums vieux qui ont lancé la marque : A 1710. A pour Assier ; 1710 ; année d’arrivée à la Martinique de l’ancêtre de la famille Assier.

Le rhum est en bouteille enfin prêt à la consommation.

C’est de cet alambic que les premières gouttes de la Perle ont pu être goutés par les invités.

Article de J-M.E./France-Antilles du Mardi 07 février 2017

Pin It on Pinterest